Scumgrrrls N° 2 - Automne/ Fall 2002

Revoici le Scum grrrls ! Suite à votre réaction au premier numéro de cette nouvelle revue féministe belgo-européenne, nous n’avons pu nous empêcher de remettre cela. Et puis, il faut dire que les préjugés et les clich és sexistes sont si tenaces qu’il y a du boulot pour plusieurs numéros… Pour ce second numéro, « le terrorisme de la famille » s’est impos é comme étant le thème d’un certain nombre des articles. Un sujet qui englobe la problématique du marriage, parfait exemple du recyclage des institutions réactionnaires par le milieu gay et lesbien. Il était temps que Scum grrrls, pour briser le « politiquement correct », aborde la question. Mais d’autres sujets d’importance peuplent ce numéro, comme celui de la tyrannie infligée aux poils … Nous vous laissons découvrir le reste dans ce superbe numéro. Cette fois encore, nous avons essayé de suivre le principe louable du trilinguisme (en fonction des articles que nous avons reçus et de leur langue d’origine). Et oui, c’est sûr, certaines seront frustrées de ne pas pouvoir tout lire- c’est pour cela que nous avons décidé de vous donner un avant goût des articles dans les deux autres langues.

Porno chic pour activisme bof

Décidément l’argument du dénuement pour montrer des femmes nues a bonne presse. Gaia édite ce mois-ci un calendrier où posent nues quelques top-models belges. Censées représenter les animaux dans les sévices qu’ils subissent, ces femmes donnent plutôt l’impression de poser pour un magazine porno SM chic.

2 or 3 things that drive me crazy...in shaving

Mariage gay : le recyclage de vieilles institutions

Les Conseillers d’’Etat sont d’’excellents juristes. Notamment en charge de donner leur avis à tout projet de loi émanant du gouvernement ou des parlementaires, ils veillent à ce que chaque nouveau texte de l’’édifice juridique s’insère parfaitement dans l’ensemble, ne contrevienne pas à un texte précédent, n’ « oublie » pas des droits et libertés fondamentales, ait un sens logique, bref que cela ne devienne pas un vrai foutoir. Et cela est une fois de plus démontré par la lecture de l’avis de cette vénérable institution relatif au projet de loi sur l’’ouverture du mariage aux homosexuels.

Les garçons mieux payés pour les tâches ménagères

by V.S

Une banque anglaise, probablement curieuse de connaître le pouvoir d’achat des jeunes, a fait une enquête chez 702 parents d’enfants de moins de 16 ans. Question d’estimer combien d’argent de poche ils gagnaient en effectuant des tâches ménag ères (et si cette somme était assez pour leur vanter l’intérêt d’un carnet d’épargne, on peut supposer).

Antifeminism and family Terrorism

In “Antifeminism and Family Terrorism” Rhonda Hammer argues convincingly that there is a serious failure in certain strands of postfeminist and academic theory and practice to adequately address and redress male violence against women and abuse of children. She analyzes the conservative backlash against feminism and investigates the relationship between violence against women and children and notions of family terrorism, colonization and patriarchy to promote a tranformative politics.

Le voile islamique. Et si on dévoilait les hommes ?

Le débat est relancé à chaque nouveau gouvernement : faut-il interdire le port du voile dans nos contrées ? Malgré que les télés nous montrent les messes d’enterrement et de mariage de la famille royale, que les radios publiques transmettent la messe le dimanche, et que les jours fériés sont ceux des fêtes religieuses, nous sommes quand même un Etat laïc. Il ne s’agirait pas de l’oublier, et il ne s’agirait certainement pas que toutes ces gamines de l’immigration l’oublient.

Mij lichaam is van mij... ik verkoop het zoals ik wil

by V.S

Zelfbeschikking over het eigen lichaam – vanouds één van de belangrijkste strijdpunten van het feminisme. Logisch dus dat veel vrouwen bereid zijn dit "vrijheidsprincipe" ook door te trekken naar prostitutie. Tenslotte heeft elke vrouw de vrijheid te doen met haar lichaam wat ze wil, nietwaar ? Of toch weer niet ? Toevallig kwamen onlangs twee berichten het onderwerp uit misschien onverwachte hoek belichten.

Dossier : On est (pas) là pour rigoler, les féministes se marrent

Qui a dit que les féministes n’avaient pas d’humour…sans doute une sacrée bande de détracteurs acharnés ? Voici cinq groupes d’action féministe pour en découdre une bonne fois pour toutes avec les préjugés. Voilà, une fois de plus, la preuve que l’humour, la dérision et la parodie sont bien des caractéristiques essentielles du féminisme, quels que soient le pays ou la culture !

Dans l’espace moscovite... se développe une vie lesbienne

Moscou ! Cela évoque l’Est, l’ancien bloc communiste. Probablement aussi un certain exotisme. Pourtant Moscou n’est qu’à un peu plus de 3000 kilom ètres de nous ! Lors de mes précédants séjours de travail dans la ville, en 1999, j’avais découvert, grâce à une amie, un lieu où se faisait une fois par semaine une soirée Lesbienne : les « Three Monkeys » .

Deep throat, porn chic, the old-in-and-out and a few angry feminists

Earlier this year Linda Boreman died. Linda Boreman is best known under the alias Linda Lovelace, an alias that she used when she stared in the film Deep Throat (1972). Deep Throat tells the story of a woman who cannot get sexual satisfaction, until a doctor (after thorough examination) discovers that she has her clitoris in her throat, and suggests that Linda should get into oral sex. Linda develops a preference for oral sex, and this theme is put on view in the rest of the film. Deep Throat was one of the first pornographic movies to be shown to a broader audience at cinemas in the US, it challenged American obscenity laws, and ‘liberated’ Americans and soon enough the rest of the Western world with its pro-sex message and its explicit sexual content.

Soupe opéra féministe - episode 1

by ACMT

La plupart d’entre vous se demandent certainement qui remportera les prochaines élections de juin. Notre magazine réserve une page de chaque numéro à des interviews à ce sujet. Ce mois, nous avons voulu rencontrer « la femme la plus dangereuse », la génomée : Nic Badaboum.

Le scum du moment

Scumgrrrls N°18 - Summer 2011

Voilà déjà 9 ans ( !) que nous avons commencé l’aventure des Scum Grrrls. Nous voulions créer le magazine qui nous manquait, celui que nous aurions voulu lire nous-mêmes, un magazine qui aurait un regard différent et résolument féministe. Nous voulions un ancrage en Belgique mais la liberté de parler de questions locales et globales, nous voulions faire rire, mais aussi traiter de sujets plus sérieux, (...) lire la suite de l'edito.

Le sommaire

  • Merci madame, journée de la jupe
    Par Nathalie Trussart
  • Il corpo delle donne
    par Valére Brixhe
  • Elles Tournent
    by Nadine Schmidt
  • Life Puzzle
    by Malin Björk
  • Craftivism
    by Nina Nijsten
  • Espace et femmes, espaces de femmes ?
    par Anne Smolar
  • Take back the night
    by Nina Nijsten
  • Au coin chéri !
    par Séverine Dusollier
  • Feminists living together collectively
    by Sari, Chris, Nina et Dani
  • Félicia
    par Juliette Boutillier
  • Désordre !
    par Virginie Jortay
  • Oude wijn is rechste zakken
    door Evie Embrechts
  • Ces empêcheuses de violer en rond...
    par Séverine Dusollier