Scumgrrrls N° 14 - Automne / Fall 2008

L’automne est la saison des festivals de films au programme féministe  : Elles Tournent, festival bruxellois de films de femmes dont la première édition en septembre fut couronnée de succès, Femmes en Résistance, festival de films féministes à Arcueil, les Pink Screens, festival de films sur le genre ou encore Cineffables, festival de films lesbiens, fin octobre. Scum Grrrls s’y sent à chaque fois chez soi tant tous ces événements posent la question de la situation des femmes dans la société. Ce faisant, ils adoptent des stratégies différentes et complémentaires, soit en rendant visibles les productions des femmes, largement invisibles dans les festivals dits généralistes, soit en montrant les luttes spécifiques des femmes, soit encore en déconstruisant la notion même du genre ou en l’articulant avec d’autres identités. C’est également ce que tente ce numéro. En déconstruisant et en interrogeant le genre dans notre dossier sur la masculinité, notion que l’on ne réserve pas aux seuls ‘mecs’. Ou en donnant une visibilité aux créations et aux résistances des femmes, comme le font l’article sur les femmes inventrices ou celui sur le Black Feminism. Ce dernier article pose aussi la question du lien entre des luttes multiples, à l’instar de l’article sur la proposition de directive sur les discriminations. En attendant un nouveau festival essentiel, celui de Créteil en mars, il ne nous reste plus qu’à dire merci à tous ces festivals qui nous permettent de poursuivre ces débats, et tant d’autres, à l’écran…

Dossier Masculinité

Que les féministes aient voulu que le comportement des hommes change n’est pas une nouveauté : le féminisme a bataillé pendant des siècles pour transformer à la fois la société, et les hommes et les femmes qui l’inventent, créant et recréant nos réalités sociales, économiques, et émotionnelles. C’est pourquoi il n’est pas surprenant que le Scum Grrrls refasse un peu le tour des questions de masculinité, de paternité, de filiation, de butchitude, etc… Le résultat est une collection tentaculaire de textes qui, de manière critique, et parfois ironique, amène une contribution à la transformation des formes dominantes de masculinité.

Academic gender and feminist jamboree

‘Women who seek equality withmen lack ambition’, said Sandra Harding the first morning of “Women’s Worlds”, the 10th International Interdisciplinary Congress of Women hosted by the Universidad Complutense de Madrid. More than 3000 participants – mostly Western European and North American women - had gathered for this big academic event

Julie Doucet Cover girl

Peu de femmes ont réussi à se faire une place dans le monde de la BD alternative, monde encore très masculin et macho… C’est le cas de Julie Doucet qui a imposé son style et sa narration tant en Europe qu’aux Amériques.

ANTIsexisme et...

D’un voyage en plusieurs étapes sur les terres du black feminism et de la théorie féministe, je reviens avec un petit concept : intersectionnalité, tel est son nom.

In the name ofthe father, the state and the spermatozoid ?

Every year at the meeting of the UN Commission on the Status of Women (CSW) there is a follow up on the implementation of the twelve objectives agreed in the World Conference on Women in Beijing 1995 – negotiated with sweat, tears… and probably mostly with muscle power. However things evolve and change over time, and new topics are brought onto the agenda – agreed as strategic and important by the UN member countries. One of these topics, deemed strategic enough to be addressed by the UN CSW in 2004, was “Men and gender equality”.

Têtes d’hommes

De quoi la ‘masculinité’ est-elle faite ? Que se passe-t-il dans des têtes d’hommes en ce qui concerne les relations de genre ? Que cachent les lieux réservés aux hommes ?

Heterosexual and looking for safe, fast, cheap and efficient male contraception method

It is called male Vasecomy !

If you are involved in a heterosexual relationship you will be discussing birth control methods sooner or later.

Qui a peur du grand méchant genre

by A. S

Le genre est un champ de bataille, mais quelles sont les forces en présence ? Pas toujours celles qu’on croit… Au sein même des forces de « l’alliance », des frontières gardées se sont établies. Gêne, malaise, envie de changer de sujet, l’évocation de la transsexualité Female to Male ou FtoM1, de la butchitude, ou de la masculinité performative entraîne un malaise à la fois dans la communauté lesbienne et chez les féministes.

Un garçon au féminin

Tafiole, camionneuse, folasse, hommasse, trop féminin, trop masculine,... Insultes, déviations du langage ordurières et souvent blessantes, toujours actuelles. Nous y sommes habitué-e-s. Petit-e-s, nos camarades déjà gavé-e-s d’homophobie nous crachaient du « tapette téléguidée » pour décoiffer nos petits poneys mauves LSD ou notre sac koala, désormais espèce éteinte. On lançait des « garçons manqués  ! » aux filles joueuses de foot, à celles qui résistaient, renvoyaient les baffes et remportaient les billes des « machinets » désespérés.

Toute ressemblance avec l’auteure est purement fortuite

Je devais avoir 14 ans, plutôt éveillée pour mon âge. Côté amour, je surfais entre curiosité visuelle, appel de la prunelle et tentations obscures. Bref, pas née de la dernière pluie, je possédais une palette d’interprétation des signes pour savoir jusqu’où je pouvais aller.

Tel père tel fils

« A compter de l’insémination des gamètes donnés, les règles de la filiation telles qu’établies par le code civil jouent en faveur du ou des auteurs du projet parental ayant reçu lesdits gamètes. Aucune action relative à la filiation ou à ses effets patrimoniaux n’est ouverte aux donneurs de gamètes. De même, aucune action relative à la filiation ou à ses effets patrimoniaux ne peut être intentée à l’encontre du ou des donneur(s) de gamètes par le(s) receveur(s) de gamètes et par l’enfant né de l’insémination de gamètes »

Prohibiting discrimination... or not really ?

The European Union does not know which way to go – just that it is not prepared to take any big leaps forward…

Louise High Heels

by V.S

Grande action commerciale lors des dernières soldes de l’Avenue Louise, artère "chic et cher" de Bruxelles. Des femmes, strictement triées sur photo, allaient faire une course de compétition à hauts talons, pour se disputer une récompense de 10.000 ¤ (en bons d’achats, pas en cash, ça s’entend). Sorte de ruée àmort sur les soldes, où le public allait pouvoir se rincer l’oeil sur les participantes en tenue sexy, tout en s’esclaffant quand elles se cassaient la gueule. Ambiance "on achève bien les chevaux" garantie.

Bain marie, scie à ruban, atrolabe : des trucs de femmes

Depuis trois ans l’Office Européen des Brevets récompense lesmeilleurs inventeurs de l’année. En 2008 sur la trentaine de nominés, une seule femme était représentée, et elle faisait partie d’une équipe. Pourtant les femmes ont de tout temps inventé, comme les hommes. Elles ont toujours pris une part active dans la science et la technologie, en dépit des discriminations qu’elles subissaient en matière d’accès à l’éducation, au savoir et à la profession scientifique.

Gorilles, chimpanzés ou dauphins, les femelles mènent l’invention

by V.S

Je ne sais pas ce qui est le plus surprenant dans le scoop que Jill Pruetz et Paco Bertolani de l’Université de Cambridge nous ont ramené des forêts de Sénégal. Non seulement les chimpanzés peuvent fabriquer des lances pour chasser du petit gibier, mais c’est aux femelles que revient cette invention, toujours acclamée comme un grand pas en avant dans l’évolution humaine, et invariablement attribué... à l’homme. Pourtant, dans les 22 cas que les chercheurs ont observés, seules les femelles, imitées par leurs petits, se livraient à cette chasse à la lance.

Le scum du moment

Scumgrrrls N°18 - Summer 2011

Voilà déjà 9 ans ( !) que nous avons commencé l’aventure des Scum Grrrls. Nous voulions créer le magazine qui nous manquait, celui que nous aurions voulu lire nous-mêmes, un magazine qui aurait un regard différent et résolument féministe. Nous voulions un ancrage en Belgique mais la liberté de parler de questions locales et globales, nous voulions faire rire, mais aussi traiter de sujets plus sérieux, (...) lire la suite de l'edito.

Le sommaire

  • Merci madame, journée de la jupe
    Par Nathalie Trussart
  • Il corpo delle donne
    par Valére Brixhe
  • Elles Tournent
    by Nadine Schmidt
  • Life Puzzle
    by Malin Björk
  • Craftivism
    by Nina Nijsten
  • Espace et femmes, espaces de femmes ?
    par Anne Smolar
  • Take back the night
    by Nina Nijsten
  • Au coin chéri !
    par Séverine Dusollier
  • Feminists living together collectively
    by Sari, Chris, Nina et Dani
  • Félicia
    par Juliette Boutillier
  • Désordre !
    par Virginie Jortay
  • Oude wijn is rechste zakken
    door Evie Embrechts
  • Ces empêcheuses de violer en rond...
    par Séverine Dusollier