Scumgrrrls N° 11 - Printemps / Spring 2007

Dans ce numéro de Scum grrrls, nous vous invitons pour un voyage… en Patriarchie. La Patriarchie n’est sans doute pas la destination de vos rêves pendant cette période grise de l’année, mais n’avez-vous pas remarqué que c’est un voyage que vous faites tous les jours ? Comme pour tous les voyages, vous pouvez, dans une certaine mesure, suivre votre propre itinéraire et voir des choses différentes des autres voyageurs, mais Scum grrrls vous suggère quelques lieux qui valent le détour, que ce soit dans le monde virtuel, culturel, ou économique !

L’équipe de Scum grrrls a également le plaisir de vous accueillir dans un lieu très éloigné de la Patriarchie – www.scumgrrrls.org - notre nouvelle et magnifique maison en ligne, basée sur un logiciel libre et plein d’énergie Scum grrrls ! Mais, parce que nous restons avant tout un magazine papier, que cela ne vous empêche pas de vous abonner ou de recruter toujours plus d’abonnés pour que nous puissions continuer notre aventure !

Not for sale

“I asked those people who said that it was such a good job, why don’t they go and give a guy a blow job, so they can afford to eat a sandwich afterwards ?”

Yolande Grenson, Belgium

Brussels-based feminist and filmmaker Marie Vermeiren has made a 23’ film challenging numerous myths about the prostitution environment, making visible some of the conditions for women in prostitution, and also bringing analytical and political perspectives for forward action.

De Ipswich moorden - in de media

by V.S

In het Britse stadje Ipswich vermoordde een "heel gewone man" vijf jonge vrouwen die zich prostitueerden. Zoals meestal als het om vrouwen en seks gaat werd de verklaring voor wat hen overkwam eerder gezocht bij wat de slachtoffers deden dan bij degenen die hun dood op hun geweten hebben.

Iran : la force des femmes

« Do you like football ? » nous (1) demandaient tout excitées des lycéennes coiffées de leur voilecagoule noir dans un musée de Téhéran. Question étrange à nos yeux mais question hautement pertinente pour ces jeunes femmes, nées après la révolution, qui ont toujours connu les contraintes vestimentaires et la ségrégation des sexes dans l’espace public. L’intérêt pour le football et la revendication concomitante de pouvoir entrer dans les stades n’ont pas seulement valeur de symbole d’opposition à l’oppression des femmes en Iran.

Dossier : A journey in Patriarchy / Voyage en patriarchie

Bienvenue dans notre voyage à travers le pays des patriarches et du patriarcat. Vous le connaissez  ! Vous y vivez ! Mais les Scum Grrrls tenaient à vous offrir un itinéraire balisé par les sites à ne pas manquer.

Petite conversation avec moi-même

« Je sauve ma patrie ».

— Je ne comprend pas… on parle de quoi ?

« Je gère mon patrimoine »

— Ah oui, celui-là ; il me pèse…

« Je récite 3 pater »

— Non non, pas moi, je ne les connais même pas…

— Tu fais la conne ou quoi ?

Le prix de la facture

by A-L. B

Le patrimoine des femmes

Patrimoine, patriarcat, pater familias.. tout ça va très bien ensemble.. ce que confirme le classement des premières fortunes du monde [1] : ça commence par Bill Gates, (46.5 milliards de dollars), qui est un homme, et il faut attendre la 14ème place pour trouver la première femme sur la liste qui vaut, petite joueuse qu’elle est, seulement 18 milliards [2].

Patriarcat et droit : Dura lex, sed (pater) lex !

Le Code Civil est une institution clé du patriarcat, en tout cas lors de son adoption il y a deux siècles. Si la plupart des dispositions établissant le mariage et l’autorité du mari comme les piliers de notre droit ont désormais disparu, le langage du Code Civil garde des traces d’une réflexion toute centrée sur l’homme. Du bon père de famille aux parts viriles, petite revue d’un langage juridique qui fait encore recette ...

Les mondes virtuels et les utopies machistes parrallèlles

by A. S

Second life, le jeu de rôle virtuel sur Internet qui défraie la chronique compte déjà plus de 1 500 000 participants. Propose de rejoindre une communauté virtuelle, de s’y construire une vie parallèle, de la « vivre » (essentiellement d’y rencontrer d’autres êtres via le chat), d’y prospérer (construire/acheter des maisons, créer des entreprises, vendre des services et objets virtuels) d’y passer beaucoup de temps, toujours plus, et surtout d’acheter afin d’y dépenser un max de Linden Dollars (1$US=X LD) [3]

Livret de famille

by La Peg

J’ai appris la nouvelle au téléphone, de la bouche de mon frère : « tu as vu le coup que vient de faire O. à maman ? ». Non, je n’avais pas vu. Mon frère développe, je n’en crois pas mes oreilles. J’écourte la conversation et appelle directement ma mère : « C’est quoi cette histoire comme quoi O. vient de t’adopter ? »

Bechdel to watch out

On connaissait Alison Bechdel comme la dessinatrice des Dykes To Watch Out For, bande dessinée fleuve qui suit l’histoire d’une communauté de lesbiennes depuis plus de 20 ans. Dans Fun Home, elle se lance dans une bande dessinée autobiographique, sorte de roman graphique, qui raconte l’histoire croisée de la découverte de son orientation sexuelle et de celle de son père. Fun Home raconte une maison pas si drôle, minée par le secret bien caché du père, mais constitue surtout une oeuvre de la qualité des ouvrages de Art Spiegelman ou Marjane Satrapi, tant au niveau narratif que graphique.

Patricarchy strikes back ?

Being Swedish, I have had the misfortune of seeing “feminist studies” and “women’s studies”, becoming “gender studies” departments (and at the same time becoming less politicised spaces). Another important feature of this shift has been the increased focus - and resources - on men’s or “masculinity studies”.

Are human rights and legal strategies useful for feminist politics ?

Can human rights and law help when governments turn against women ? What forms of feminist mobilization are possible in an era when governments form partnerships with patriarchal cultural and religious leaders ? Are Condoleezza Rice and Hilary Clinton feminist forerunners or sexual decoys of militarized neo-liberal politics ? These are some of the questions discussed at a conference Scum Grrrls attended in London the first weekend of January.

Le parfait petit trousseau

Nicole Eisenman, artiste

Ma rencontre avec les oeuvres de cette artiste eut lieu lors des Gay Games à Amsterdam en 98 : son installation occupait 2 murs ‘décorés’ de feuilles volantes recouvertes de dessins rapides à l’encre, à la gouache représentant un mélange de personnages sortis de bédés américaines (par exemple Wonderwoman), de caricatures et surtout de lesbiennes pro-actives dans des orgies rabelaisiennes ! Il faut voir le Lesbian Kissing Booth !! L’humour se joint à la violence et à une imagination plus que débordante !

Who’s the top ?

Jennie Livingston’s first film was the highest-grossing American independent film of the 1990s. Paris is Burning, a documentary about Harlem drag queens, made more than Reservoir Dogs and Slacker put together. Take that, boys ! Since 1994, Livingston has been working on a feature film called Who’s The Top ?, a lesbian SM musical comedy that premiered in London as a 30 minute short this winter.

Des Viennoises, Freud et Sissi

Récemment j’ai plongé littérairement dans les vies de deux Viennoises : l’une appelée ‘Sidonie Csillag’ née en 1900 fait l’objet d’une biographie écrite par Ines Rieder et Diana Voigt [4] et la plus ancienne née en 18 87 est ma grand-mère Irene Berl qui a écrit ses mémoires. (non publiées)

Le scum du moment

Scumgrrrls N°18 - Summer 2011

Voilà déjà 9 ans ( !) que nous avons commencé l’aventure des Scum Grrrls. Nous voulions créer le magazine qui nous manquait, celui que nous aurions voulu lire nous-mêmes, un magazine qui aurait un regard différent et résolument féministe. Nous voulions un ancrage en Belgique mais la liberté de parler de questions locales et globales, nous voulions faire rire, mais aussi traiter de sujets plus sérieux, (...) lire la suite de l'edito.

Le sommaire

  • Merci madame, journée de la jupe
    Par Nathalie Trussart
  • Il corpo delle donne
    par Valére Brixhe
  • Elles Tournent
    by Nadine Schmidt
  • Life Puzzle
    by Malin Björk
  • Craftivism
    by Nina Nijsten
  • Espace et femmes, espaces de femmes ?
    par Anne Smolar
  • Take back the night
    by Nina Nijsten
  • Au coin chéri !
    par Séverine Dusollier
  • Feminists living together collectively
    by Sari, Chris, Nina et Dani
  • Félicia
    par Juliette Boutillier
  • Désordre !
    par Virginie Jortay
  • Oude wijn is rechste zakken
    door Evie Embrechts
  • Ces empêcheuses de violer en rond...
    par Séverine Dusollier