> Les numéros > Scumgrrrls N°16 - Automne / Fall 2009

On ne prète pas à plus femme que soi

La Consumer Federation of America estime qu’aux Etats-Unis, les femmes ont 32% plus de chances de se voir accorder des prêts hypothécaires comportant de plus grands risques, notamment en raison d’un taux d’intérêt élevé et généralement variable.

Elles étaient donc les premières victimes de la crise des subprimes qui a lancé la crise financière fin 2008. Ces emprunts risqués leur seraient plus souvent proposés, ainsi qu’aux personnes de couleur, en raison de leur plus faible pouvoir de négociation, malgré que le taux de remboursement des crédits soit plus élevé chez les femmes que chez les hommes, et qu’elles soient donc des clients plus fiables.

source : Ms Magazine, Winter 2008.