> Les numéros > Scumgrrrls N° 15 - Printemps / Spring 2009

Règles du jeu - il faudrait redonner leurs lettres de noblesse aux butch

Lesbiennes et féministes ont souvent combattu côte à côte mais se sont également parfois séparées pour mener des combats parallèles, voire antagonistes. (Téléchargement de la table de jeu ici).)

De nombreuses lesbiennes ne se sont pas toujours retrouvées dans les luttes féministes, comme certaines luttes lesbiennes ont pu paraître rétrogrades aux féministes. Et si c’était à refaire ? Les identités politiques que chacune peut assumer comme stratégie de lutte ont-elles des conséquences ? Se positionner comme lesbienne ou comme féministe dépend de sa propre identité, du contexte historique et politique, de l’enjeu même du combat en cours, mais cela peut-il conduire à des sensations de victoire ou de défaites différentes ? Sans vouloir opposer les féministes hétérosexuelles et les féministes lesbiennes, ce jeu de l’oie permet à chacune de traverser l’histoire du féminisme en choisissant à chaque étape une sensibilité particulière, qui ne correspond pas forcément à son orientation sexuelle, tout cela dans un joyeux second degré. Revivez les grands et petits moments des luttes lesbiennes et féministes en assumant des identités politiques distinctes. Et voyez où tout cela vous mène !

Ce jeu de l’oie peut être joué de trois manières différentes. A vous de changer à chaque nouveau partie pour varier les plaisirs !

Première méthode : au début du jeu, chaque joueuse choisit une identité de lutte politique : elle est soit lesbienne, soit féministe. Cette identité de départ déterminera le sort de la joueuse à chaque case.

Deuxième méthode : l’identité politique évolue au cours du jeu. Lorsque le résultat du dé est impair, l’identité politique de la joueuse ayant lancé le dé est féministe, lorsqu’il est pair, son identité est lesbienne.

Troisième méthode : l’identité politique est choisie par chaque joueuse à chaque situation nouvelle. La joueuse arrivant sur une case choisit de réagir à la situation qui lui est exposée par les autres joueuses, en tant que lesbienne ou en tant que féministe. Après avoir fait ce choix, les autres joueuses lui annoncent le résultat de son choix.

Pour le reste, c’est comme un jeu de l’oie traditionnel, il faut un dé et des pions. Chaque joueuse lance le dé à son tour et déplace son pion en fonction du résultat du dé. La légende de la case sur laquelle elle tombe, détermine son parcours. Le but est d’arriver la première à la dernière case, celle de la victoire finale des femmes. De temps en temps, une joueuse sera condamnée à passer un tour dans la case « Puits de Solitude » afin de méditer sa stratégie de lutte.

Ce jeu est avant tout un prétexte pour lancer la discussion… Il se transforme aussi en jeu subsidiaire pour les longues soirées d’hiver : une erreur historique s’est glissée dans les légendes du jeu, trouvez-la !

- 1 Case départ : Jeanne d’Arc ou Sappho, choisissez celle par qui tout commence !

- 2 Au Moyen-Age, le couvent est souvent le seul refuge pour certaines femmes qui souhaitent échapper au mariage ou avoir une éducation. Les féministes y avancent de 3 cases, les lesbiennes qui en plus peuvent y prendre du plaisir, de 4 cases.

- 3 1791, Olympe de Gouges réclame l’égalité politique entre hommes et femmes dans sa Déclaration des Droits de la Femme et de la Citoyenne. Elle est guillotinée deux ans plus tard, en même temps que le droit de vote est refusé aux femmes. Mais le féminisme est né pour rester : féministes avancent de deux cases.

- 4 1808, Charles Fourier réclame le droit de vote des femmes et la liberté sexuelle. Lesbiennes et féministes avancent d’une case.

- 5 Deuxième moitié du 19ème siècle, première vague féministe aux Etats-Unis. Les femmes vivant dans des mariages bostoniens (ménages de deux femmes seules, pas nécessairement sexuels), y sont très actives. Lesbienne, avancez de 3 cases, féministe de deux.

- 6 1864, Isabelle Gatti de Gamond fonde la première école secondaire pour filles à Bruxelles. Féministes (en culotte courte) avancent de trois cases.

- 7 Fin du 19ème siècle, les universités s’ouvrent aux femmes un peu partout. Féministes avancent de deux cases.

- 8 En 1904, l’allemande Anna Rüling, sans doute une des premières lesbiennes activistes, insiste sur la nécessité pour les féministes et les lesbiennes d’unir leur force pour conquérir leur liberté. Elle déclare que les lesbiennes ont été de tous les combats mais qu’on les a peu aidées en retour. En attendant une telle union des forces, lesbiennes et féministes restent sur place.

- 9 Allez passer un tour au puits de solitude et réfléchissez-y sur l’invisibilité des lesbiennes dans les premières luttes féministes.

- 10 Les suffragettes militent pour le droit de vote. Lorsqu’il est accordé, les féministes avancent de 4 cases.

- 11 Lors des deux guerres, les femmes luttent dans les mouvements pacifistes et surtout, prennent l’économie et l’industrie en mains. Lesbiennes et féministes avancent de 2 cases.

- 12 1967, la pilule contraceptive est légalisée en France. Les lesbiennes regardent les féministes avancer de deux cases.

- 13 1969, Betty Friedan, présidente du NOW (National Organisation of Women – Etats-Unis) parle de la Lavender Menace (la menace lavande) pour décrire le risque posé au féminisme par les lesbiennes. Les lesbiennes reprennent fièrement le slogan The Lavender Menace, sortent du placard et créent le féminisme lesbien. Les lesbiennes avancent de 3 cases.

- 14 1975 en France, 1991 en Belgique, l’avortement est accordé aux femmes. Les lesbiennes et féministes, ayant acquis le droit de disposer de leur corps, avancent de deux cases.

- 15 Années 70, revendication de l’accouchement sans douleur et du recours à la péridurale, portée notamment par des sages-femmes lesbiennes. Les féministes et lesbiennes avancent d’une case.

- 16 1973, Jill Johnston écrit Lesbian Nation – A Feminist Solution qui devient le manifeste du séparatisme lesbien. Elle y critique la lesbophobie du mouvement féministe. Les lesbiennes avancent de deux cases, les féministes reculent d’une case.

- 17 En 1978, Monique Wittig écrit : « les lesbiennes ne sont pas des femmes ». Que vous vous positionniez comme féministe ou lesbienne, cette phrase vous reste un mystère et vous reculez de 2 cases ; si par contre, vous trouvez qu’il s’agit d’une révolution de la pensée, avancez de 2 cases.

- 18 1980 à Jussieu, les lesbiennes radicales se séparent du mouvement féministe. Selon votre opinion sur les conséqueces de cette séparation, avancez ou reculez de deux cases.

- 19 Des deux côtés de l’Atlantique, le mouvement du lesbianisme radical se développe et veut être une réaction politique au patriarcat en se séparant définitivement de l’oppression des hommes en adoptant une sexualité lesbienne. Féministe ou lesbienne, à vous de voir si vous avancez ou reculez de deux cases.

- 20 Allez passer un tour au puits de solitude et réfléchissez-y sur les années de lutte perdues dans les conflits entre féministes et lesbiennes.

- 21 Années 70 et 80, les espaces réservés aux femmes ou women only sont de plus en plus nombreux. La parole et les corps se libèrent et tout le monde avance de deux cases.

- 22 En 1981, 10000 homosexuels et féministes manifestent à Paris pour les droits des homosexuels. Féministes et lesbiennes avancent de 3 cases.

- 23 En 1981, Adrienne Rich utilise le concept de « continuum lesbien  » pour indiquer que chaque femme connaît des expériences d’identification avec les autres femmes. La féministe avance de 3 cases, la lesbienne d’une.

- 24 Martina Navratilova : vous l’aimez pour son excellence sportive ou pour son coming out ? Ce qui compte c’est que vous l’aimez, avancez d’une case.

- 25 Années 80, Pat Califia et d’autres défendent le sado-masochisme, comme un jeu sexuel libérateur s’il est consenti. D’autres dénoncent un retour aux rôles sexuels stéréotypés entre hommes et femmes. Décidez vous-même si la théorisation du SM est une avancée ou un recul de deux cases.

- 26 1984 en plein reaganisme, thatchérisme, et mitterrandisme, formation du mouvement HétéroClite – HC. Le féminisme et le lesbianisme avancent d’une case.

- 27 Années 80 : backlash pour les féministes alors que les luttes homosexuelles ont le vent en poupe. Les féministes reculent de 3 cases, les lesbiennes avancent de 2.

- 28 Années 90, dans les universités américaines, nordiques et anglosaxonnes, les women studies sont parfois renommées gender studies. Décidez vousmême si vous reculez ou avancez d’une case.

- 29 Allez passer un tour au puits de solitude et réfléchissez-y aux lesbiennes et féministes de droite.

- 30 Des festivals culturels de femmes ou de lesbiennes interdisent l’accès aux hommes ou aux personnes trans. Féministes et lesbiennes reculent d’une case.

- 31 Années 90, années de revendication du droit au mariage homosexuel : en tant que lesbienne, vous avancez de 3 cases  ; en tant que féministe, cette lutte pour une institution patriarcale vous fait reculer de 2 cases.

- 32 Faut-il militer pour le droit à l’insémination artificielle pour les lesbiennes et les femmes seules ? Les lesbiennes le font et avancent de deux cases, les féministes sont peu présentes et reculent de deux cases.

- 33 1997, le festival de films lesbiens de Paris accueille un stand de godes. Certaines féministes dénoncent une volonté d’imiter le pénis. Des lesbiennes les traitent de prudes. Chacune décide si elle recule ou avance de 2 cases.

-34 Les drag kings font rage chez les lesbiennes, les féministes n’y comprennent plus rien. Féministe ou lesbienne à vous de voir si vous avancez ou reculez d’une case.

- 35 Années 2000, la théorie queer fait rage aux Etats- Unis et en Europe. Féministes et lesbiennes, à vous de décider si cela vous fait avancer ou reculer de deux cases.

- 36 La théorie queer bouleverse les identités qui deviennent interchangeables. Echangez votre pion avec celui de la joueuse qui a joué avant vous.

- 37 Allez passer un tour au puits de solitude et réfléchissez-y sur la place des féministes et des lesbiennes dans la pensée queer.

- 38 2002, Création du magazine Scum Grrrls. Lesbienne ou féministe, vous avancez de 3 cases.

- 39 2004, L-word, première série télé lesbienne. Les lesbiennes avancent de deux cases (en tout cas les lesbiennes lipstick, les butch restent sur place). Les féministes reculent d’une case.

- 40 2005, Suède, au sein du parti The Feminist Initiative, une femme lesbienne queer demande que le parti lutte pour le droit au mariage entre plus que deux personnes. Une autre femme du parti, hétérosexuelle, lui demande en quoi cela concerne les femmes ordinaires. Linge sale lavé dans la presse et féministes et lesbiennes reculent de deux cases.

- 41 Sarah Palin est choisie comme co-listière par John McCain, candidat républicain à la maison blanche. Cette femme ultra-conservatrice est censée attirer le vote des femmes. Retour à la case départ pour toutes !

- 42 En 2018, le gouvernement limite le droit à l’avortement, aucune manifestation car les lesbiennes sont trop occupées à changer les couches.

- case finale Toutes reculent de 3 cases. la révolution des femmes a gagné ! et vous aussi…

EN

Lesbians and heterofeminists often fought side by side, sometimes separately in parallel or even conflicting ways. What if it had to be done again ? How do identity politics used as strategies have an impact ? Enjoy the highlights of lesbian and feminist activism with this snakes and ladders game. You may play with the different political identities as you wish. Have fun !

NL

Lesbiennes en feministen hebben vaak zij aan zij gestreden. Maar soms hebben hun wegen zich ook gescheiden en hebben ze een parallelle strijd gevoerd, of zelfs antagonistische standpunten ingenomen. En als het nog eens over te doen was ? Levert de politieke identiteit die een vrouw als strategie kiest ingrijpende gevolgen op ? Met dit ganzenbordspel kan je de glorieuze en minder glorieuze ogenblikken van de lesbische en feministische strijd opnieuw beleven. Kies voor een duidelijke politieke identiteit en wapen je natuurlijk met de nodige humor !